Approche globale de l’ostéopathie

Globalité de la personneUne ostéopathie qui prend soin de la personne

La globalité est un des grands principes de l’ostéopathie : l’ostéopathie prend soin de la personne dans sa globalité. 
Cette caractéristique se manifeste surtout en fonction du déroulement de la consultation.

La consultation commence par l’anamnèse (entretien exploratoire) pour bien connaître et comprendre votre motif de consultation, vos antécédents et votre mode/rythme de vie, etc. C’est parce que ces éléments sont souvent fortement en rapport. 

Par exemple, il est assez fréquent que des traumatismes qui ont eu lieu il y a une/des dizaine(s) d’années puissent développer des douleurs ailleurs que l’endroit de traumatisme de l’époque.

Ou encore, des circonstances environnementales peuvent apporter à la personne du stress, ce qui pourrait déclencher des maladies.


La condition physique peut varier selon différents facteurs comme, l’hérédité, la constitution, des traumatismes physiques ou psychiques, d’anciennes opérations, des maladies que vous avez ou avez eu, des traitements en cours, des habitudes quotidiennes, le stress, des postures maintenues, des gestes répétés, votre alimentation, le sommeil, le sport…, etc.
L’ostéopathe prend en compte tous ces facteurs lors de la consultation.


Ceci explique que l’ostéopathie prend soin de la personne et de son corps dans la globalité. Elle traite des problèmes physiques et en plus, elle traite le corps de la personne en le plaçant dans l’environnement qui reflète les contextes historique, social, psychologique, familial…


La santé de l’être humain est indissociable de l’équilibre harmonieux entre le corps, l’âme, l’esprit, le mental et l’émotion. Autrement dit, le corps est en corrélation avec des éléments non-corporels pour constituer la santé. Il a donc besoin d’être pris en compte dans sa globalité.

Globalité du corpsCompréhension sur les liens présents dans le corps

Le corps humain fonctionne grâce aux différents systèmes liés les uns les autres (on parle des systèmes comme système nerveux, système digestif, système endocrinien…). Elles forment des liaisons complexes.

En raison de ces liens internes du corps, l’origine des souffrances physiques sont souvent trouvée dans une autre zone que celle où la souffrance s’exprime. Il est donc important d’aborder et traiter le corps humain dans sa globalité.

Exemple :

Qu’est-ce qui peut être évoqué comme liens internes pour une lombalgie ?

1. Localement :

des éléments mécaniques comme les os, les articulations, les muscles, les tendons, les fascias ou les ligaments, etc.

2. À distance :

des composants anatomiques pouvant causer des douleurs lombaires, qui sont par exemple, :
des organes (digestifs, urologiques ou génitaux, etc) le système nerveux, le système vasculaire, des muscles squelettiques de tout le corps, comme ceux du bassin, de la colonne vertébrale, des membres inférieurs ou supérieurs, des épaules, du thorax, du crâne…, la dure-mère (une des couches de la méninge : longue membrane qui s’étend du crâne passant, tout du long, à l’intérieur de la colonne vertébrale jusqu’à une partie du bassin)
, etc.

D’abord, nous prendrons en comptes toutes les possibilités de l’origine du problème.

Ensuite, nous allons pouvoir cibler plus étroitement la cause grâce à l’ensemble du contenu de l’anamnèse, des résultas de tests palpatoires et de la compréhension sur les liens internes du corps humain.

De ce fait, ce procédure nous permettra d’avoir une approche thérapeutique à la fois efficace et précise.

Ostéopathie pour qui ?