Consultation et techniques

Déroulement de la consultation en 4 étapes

Pour consulter un ostéopathe, il n’est pas nécessaire d’avoir une prescription médicale : l’ostéopathie est une thérapie de première intention. Une consultation dure généralement environ entre 60 et 75 min. L’ostéopathie étant une thérapie manuelle, le thérapeute n’utilise donc que ses mains pour effectuer les examens et les traitements ostéopathiques.

La consultation se déroule en plusieurs étapes

1. Anamnèse

La consultation commence par l’anamnèse, un entretien exploratoire permettant de révéler les soucis rencontrés à l’origine du motif de consultation du patient.

2. Test

En fonction des besoins, l’ostéopathe peut être amené, en premier lieu, à effectuer plusieurs tests initiaux pour vérifier que les troubles du patient et le motif de consultation sont bien de son ressort.

En deuxième lieu, il réalise les examens ostéopathiques divers qui pourront avoir lieu sur de multiples zones du corps. Ces tests ostéopathiques ont pour objectif de déceler des altérations dans la qualité tissulaire ou des restrictions de mobilité, à l’origine d’éventuels déséquilibres dans l’ensemble des systèmes composant le corps humain.

3. Traitement

Grâce à cette approche globale ostéopathique prenante en compte le patient dans sa globalité, l’ostéopathe va ensuite passer au traitement. Il choisit et compose différentes techniques adaptées et spécifiques à chaque patient.

4. Conseil

Lorsque nécessaire, l’ostéopathe proposera des étirements ou des exercices simples à faire quotidiennement. Ces exercices ont pour but de contribuer à favoriser et à maintenir un nouvel équilibre dans l’organisme.

Il est important de préciser que l’ostéopathie ne traite pas les symptômes directement, mais rétablir l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps pour une homéostasie* propre au patient.

*Homéostasie : mécanisme pour un corps à maintenir l’équilibre physiologique au sein de son organisme

Le corps humain a une capacité naturelle à s’auto-réguler et à s’auto-guérir pour surmonter les souffrances, pour autant que la relation entre les « structures-fonctions » du corps reste équilibrée.

Ceci explique que les troubles seront atténués parfois dès la fin de consultation ou la plupart de temps, dans les jours qui suivent. 

Il nécessite parfois d’une simple consultation, ou de plusieurs consultations, ou encore d’un certain nombre de traitements répartis sur différentes périodes. Tout cela dépend des cas et des conditions physiques, psychiques et environnementales du patient.

Techniques

Techniques les plus adaptées à chaque personne

Pour avoir une approche thérapeutique adaptée à chaque personne, nous conjuguons de différentes techniques.

Structurelle

Thrust

Regagner de la mobilité articulaire en travaillant sur le réflexe neurologique.
La plupart de temps, un petit craquement se fait entendre pendant la manipulation.
Ce petit bruit provient de la libération du gaz de capsule articulaire : cela n’est pas un bruit de l’os.
Les ostéopathes ne forcent jamais au delà des limites articulaires physiologiques.

Énergie musculaire

Regagner de la mobilité articulaire en travaillant sur les contractions musculaires et sur le boucle neurologique.

Détente / Dénouer le muscle

Soulager des douleurs musculaires et aider à dénouer des restrictions articulaires par des vibrations, pressions, stretching, etc.

Articuler / Traction ou compression axiale

Récupérer plus de mobilité articulaire. Aussi favoriser la circulation sanguine, lymphatique, donc mieux drainer et nourrir les zones des articulations.

Viscérale

Tous les viscères/organes sont concernés. Travail précis sur chaque organe pour les re-dynamiser et re-vitaliser et ainsi favoriser leurs propres fonctionnements.

Fascia

Libérer les tensions du fascia (le fascia est composé de tissus conjonctifs. Il est comme une membrane enveloppante quasiment tout le corps.)

Tissulaire / Fonctionnelle

Libérer des tensions ou des émotions/stress coincées dans les tissus. Favoriser des fonctionnements du corps local et global.
Regagner plus de mobilité articulaire et tissulaire.
Favoriser la vitalité des tissus.
*Tissus : un ensemble des cellules.

Crânien

Travail sur l’os lui-même, des sutures (liaison entre l’os et l’os du crâne), des membranes et des vaisseaux crâniens ou des mobilités du crâne.
Rééquilibrer ré-harmoniser les différents fonctions du corps dans son ensemble.

Cranio-sacré

Travail sur la dure-mère (une des couches de la méninge).
Rééquilibrer et re-vitaliser les différents fonctions du corps dans son ensemble. Favoriser la mobilité de la colonne vertébrale.

Ostéopathie pour qui ?